Cassini : son dernier grand portrait de Saturne

 

Voici le dernier grand portrait de Saturne pris par Cassini. Un portrait d’adieu et aussi de famille. Deux jours après avoir capturé ces images, la sonde spatiale a achevé sa mission commencée en 2004 en sombrant dans l’épaisse atmosphère de la planète géante.

Combien d’années avant de revoir Saturne d’aussi près, dans toute sa splendeur?? Voici le dernier grand portrait du «?seigneur des anneaux?», planète géante qui gravite à 1,3 milliard de kilomètres de l’orbite terrestre. Il a été pris le 13 septembre 2017 par la sonde Cassini, deux jours avant son plongeon-suicide dans l’atmosphère de la planète géante qu’elle a explorée durant 13 ans.

Cette superbe photo réunit en réalité 42 images rouges, vertes et bleues capturées par la caméra grand angle de Cassini. Elles ont été assemblées par l’équipe d’imagerie de la mission pour composer ce portrait de famille en «?couleurs naturelles?». Oui, un portrait de famille car il n’y a pas que Saturne entourée de ses multiples anneaux sur la photo. Regardez bien, on peut y voir aussi plusieurs satellites de sa cour qui en compte plus de 60 : Prométhée, Pandore, Janus, Epiméthée, Mimas et Encelade.

Version annotée du dernier portrait de famille de Saturne capturé par Cassini. © Nasa, JPL-Caltech, Space Science Institute

Un portrait d’«?Adieu à Saturne?»

Cela faisait des années que l’équipe préparait cette vue d’adieu. Inutile de dire combien ce fut douloureux pour eux. «?C’était dur de dire au revoir mais quelle chance nous avons eu de pouvoir tout voir à travers les yeux de Cassini !?», a salué Elizabeth Turtle, qui a collaboré durant toutes ces années en imagerie avec le laboratoire du JHUAPL.

«?Cet “adieu à Saturne” nous rappellera à jamais la conclusion spectaculaire du temps merveilleux que l’humanité a passé dans l’étude intime du système planétaire le plus emblématique de notre Soleil, a déclaré Carolyn Porco. Responsable du service d’imagerie Ciclops, elle se souvient de la dernière photo de Saturne prise par la sonde Voyager 1«?pour moi, l’une des images les plus évocatrices jamais prises dans l’exploration du Système solaire, il y a 37 ans et à laquelle elle avait participé (avant de diriger l’équipe d’imagerie de Cassini à l’Institut de science spatiale à Boulder, elle travaillait dans l’équipe de Voyager).

Post completo en: FUTURA SCIENCES

Share

0 comments